Bien vivre le passage à l’heure d’hiver

chgt-heure

Le passage à l’heure d’hiver, c’est ce week-end ! Voici quelques conseils pour bien vivre ce changement ! C’est donc dans la nuit de samedi 28 au dimanche 29 octobre 2017 que nous passerons à l’heure d’hiver. A 3 heures du matin, il sera 2 heures. Et même si nous allons gagner 1 heure de sommeil, notre horloge biologique peut se décaler ! Les sensibilités sont différentes d’une personne à l’autre. Il faut compter environ 20 jours pour se remettre de ce changement.

A quoi sert le passage à l’heure d’hiver ?

Le passage à l’heure d’hiver permet de réaliser des économies d’énergie. C’est dans cet objectif qu’il a été mis en place en 1975. En reculant d’une heure nos montres, on coordonne nos activités avec les heures d’ensoleillement et on limite ainsi le recours à l’éclairage artificiel.

Quelles sont les conséquences du changement d’heure sur notre organisme ?

Tout le monde ne ressent pas les conséquences du changement d’heure. Mais celui-ci peut entrainer une perte d’appétit, des difficultés d’endormissement, des sautes d’humeur ou encore des troubles de la concentration.

Peut-on se préparer avant le changement d’heure ?

La réponse est OUI ! Et notamment chez les enfants et les personnes âgées qui sont les plus facilement touchés par ce changement.

Et pour cela, il suffira d’avancer son heure de réveil d’environ 10mn chaque jour de la semaine qui précède le changement d’heure.

La veille, le samedi soir donc, pensez à régler toutes vos horloges pour vivre ce passage en douceur et éviter toute appréhension !

Comment réagir le jour J ?

Dimanche matin, réveillez-vous à la même heure que d’habitude, soit 1 heure avant l’heure sur votre réveil que vous aurez programmé la veille ! Vous décalerez ensuite l’heure de votre réveil tout au long de la semaine afin d’arriver en adéquation avec le nouvel horaire.

Quelques conseils supplémentaires pour bien vivre le passage à l’heure d’hiver

Tous les matins, en vous levant, profitez au maximum de la lumière du jour. Ceci permettra à votre horloge biologique de s’habituer en douceur et votre moral n’en sera que meilleur ! Pour contrer le manque de luminosité de la fin de journée, pensez à faire quelques séances de luminothérapie : c’est très efficace pour garder le moral quand les jours raccourcissent !

Si vous ressentez de la fatigue au cours de la journée, accordez-vous une petite sieste. Mais pas plus de 20 minutes afin de ne pas commencer un nouveau cycle de sommeil et vous réveiller embrumé, voire avec des nausées. Si vous dormez plus longtemps, vous pourrez également avoir du mal à vous endormir le soir !

Profitez-en également pour reprendre de bonnes habitudes ! Couchez-vous dès les premiers signes de sommeil, dans une chambre aérée et à bonne température. Évitez tous les excitants après 16h et une activité physique trop intense en fin de journée. Mettez en place un petit rituel de coucher qui vous aidera à plonger dans un vrai sommeil réparateur !

Ces conseils vous sont donnés par Carine Dancla, votre naturopathe ecrtifiée par la Fenahman et agréée par l’OMNES à Sallanches (74700).

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire