Les amalgames dentaires

Amalgames dentaires

Les amalgames dentaires ou plombages sont fabriqués avec du mercure et représentent un danger pour la santé. Alors faut-il les enlever ? et comment ?

Qu’est-ce qu’un amalgame dentaire ?

Selon la définition de Wikipédia, « un amalgame désigne un matériau utilisé pour obturer les cavités résultant de l’élimination de tissus dentaires affectés par des caries ».

L’amalgame est aussi appelé plombage mais ne contient pas de plomb. Il contient pour moitié du mercure lié à d’autres métaux comme l’argent, le cuivre, l’étain, le zinc ou encore du béryllium (qui est un métal très toxique et très réactif), du palladium, de l’indium ou du platine.

Les dangers de l’amalgame dentaire

Depuis 1926, des études toxicologiques ont mis en évidence la toxicité du mercure. Par le contact permanent avec la dent, la gencive ou la salive, le mercure peut engendrer des problèmes de santé, car il va se libérer petit à petit, au fil des années, générant une intoxication continue. Le mercure va pouvoir se lier aux molécules organiques qui constituent la cellule vivante, modifier leur structure ou encore inhiber leurs activités biologiques.

De par cet état de fait, les amalgames au mercure ont été interdits dans quelques pays comme la Suède, la Norvège et le Danemark.

Le plus grand danger d’une intoxication au mercure va être l’accumulation de résidus de mercure dans le cerveau qui ne vont pas être éliminés naturellement par le corps, entrainant ainsi des dégénérescences neuronales en lien direct avec des maladies comme Alzheimer ou Parkinson, de la fatigue chronique, des problèmes rénaux, de la fibromyalgie, des allergies de toutes sortes, de la dépression, de la spasmophilie, des troubles de la sensibilité neuromusculaire, des infections chroniques, des mycoses récidivantes, des troubles du métabolisme, des migraines et autres maladies dont les causes sont inconnues. La difficulté est que le mercure n’attaque pas comme un virus ou une bactérie, il s’agit plutôt d’évènements apparemment non reliés qui se produisent avec une intensité variable. Des personnes rapportent la guérison de certains symptômes chroniques après avoir fait enlever leurs amalgames, comme :

  • Irritabilité sans raison
  • Périodes de dépression
  • Engourdissement des extrémités
  • Besoin urgent d’uriner
  • Mains et pieds froids
  • Perte de mémoire
  • Constipation habituelle
  • Tics aux muscles du visage ou ailleurs
  • Difficulté à prendre des décisions simples
  • Crampes dans les jambes
  • Irritation de la peau, démangeaisons
  • Goût métallique dans la bouche

Il ne faut pas oublier que le mercure traverse également le placenta et peut se loger dans le système nerveux central du foetus pendant la grossesse.

Alors, faut-il enlever ses amalgames dentaires ?

Si vous souffrez d’une intoxication au mercure, la réponse est bien entendu positive.

Pour savoir si vous souffrez d’une intoxication au mercure, il existe des tests qui détermine le niveau d’accumulation du mercure dans votre corps ainsi que votre capacité à l’éliminer. Une prise de sang combinée à un échantillon de cheveux et d’urine vous permettra d’obtenir une analyse assez juste.

La dépose de vos amalgames et leur remplacement doit être adapté à vos besoins et à vos priorités en matière de santé. Il s’agit d’une décision personnelle qui doit être prise après mûre réflexion. Cela pourra parfois représenter un investissement en temps, énergie et argent.

Si vous décidez d’enlever vos amalgames, il ne faut pas le faire n’importe comment. Donc si on vous propose de vous enlever vos amalgames sans respecter un protocole précis, mieux vaut les laisser en place sinon vous risquez de vous exposer à une forte quantité de mercure !

Protocole qui doit être respecté pour enlever les amalgames dentaires

Pour faire enlever vos amalgames, prenez rendez-vous avec un professionnel spécialisé pour cet acte. Il vous expliquera le protocole complet qui sera à respecter avant, pendant et après.

Est-ce que les symptômes disparaitront en enlevant les amalgames ?

Tout dépendra de votre capacité de détoxication. Car en enlevant vos amalgames, vous allez uniquement éliminer la source continuelle de mercure dans votre organisme. Si nous faisons une comparaison, le corps de la personne intoxiquée peut être assimilé à un bain qui déborde. En enlevant les amalgames, on ne fait que fermer le robinet. Il faut ensuite vider l’eau du bain, ce qui sera fait par le biais d’une détoxication.

Je vous conseille de consulter un naturopathe pouvant vous conseiller vers une solution adaptée à vos besoins.

Pour aller plus loin, je vous conseille le livre de Francine Lehner-Gallay ainsi que ceux de Françoise Canbayrac.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire