Le moon milk : une boisson à base d’épices pour bien dormir !

Vous souffrez d’insomnie ? Vous pensez avoir tout essayé ? Pas sûr ! Connaissez-vous le moon milk ? En français, c’est le « lait de lune » ! Il s’agit d’une boisson qui est composée d’ingrédients qui ont tous des bienfaits sur le sommeil ! Découvrez-la vite et dormez comme un bébé dès ce soir !

Qu’est-ce que le moon milk ?

Le moon milk est une boisson très ancienne basée sur la phytothérapie. Les plantes et épices utilisées ici visent à détendre l’organisme avant d’aller se coucher !

Oubliez donc les tisanes pour vous détendre avant d’aller au lit et succombez à cette nouvelle boisson cocooning !

La recette du moon milk

Ingrédients

  • 1 tasse de lait (idéalement du lait végétal comme le lait d’amande)
  • 1 cuillère à café d’huile de coco
  • 1 cuillère à café de miel
  • 1/2 cuillère à café de curcuma
  • 1/2 cuillère à café de cannelle en poudre
  • 1 pincée de muscade en poudre
  • 2 pincées de cardamome en poudre
  • 10 pistils de safran
  • 2 pincées d’ashwagandha
  • 1 tour de poivre noir

Préparation

  1. Mettre le lait dans une casserole avec toutes les épices : curcuma, cannelle, muscade, cardamome, safran, ashwagandha et poivre.
  2. Faire chauffer jusqu’à ce que le lait soit chaud.
  3. Ajouter l’huile de coco et mélanger bien.
  4. Laisser refroidir, filtrer, et sucrer avec du miel avant de déguster !

Quels sont les effets du moon milk sur le sommeil ?

L’action du moon milk sur le sommeil provient principalement des épices qui composent la boisson.

L’ashwagandha, ou « ginseng indien », est une racine qui contient un somnifère naturel agissant sur le système nerveux central pour combattre la fatigue nerveuse. Il facilite ainsi l’endormissement et évite les réveils nocturnes.

La cannelle et la cardamome favorisent toutes les deux la digestion et apportent des vertus « apaisantes ». Elles sont donc idéales pour se préparer à dormir.

La noix de muscade a une action bloquante sur la production des enzymes du stress, tout en apportant un sentiment de détente !

Le safran est un régulateur naturel de l’humeur.

Le gingembre, contrairement aux idées reçues, aide à dormir, mais uniquement pris en petite quantité. Il possède une action antidépressive et permet de favoriser une bonne digestion, notamment la digestion des graisses, qui empêche souvent de bien dormir !

Le corps gras, ici l’huile de coco est employé comme véhicule pour disséminer les principes actifs dans tout l’organisme.

Les potentiels effets secondaires du lait de lune

Comme tous les remèdes naturels, il ne faut pas faire n’importe quoi ! Voici quelques recommandations pour la bonne utilisation de chacune de ses épices et plantes.

L’Ashwagangha

L’Ashwagandha, Whitania somnifera, a été sujet à de nombreuses études pharmacologiques et a montré des actions sur le système nerveux central, sur le stress et l’anxiété. Cependant, il a aussi montré certains effets secondaires à doses élevées comme des nausées, vomissements ou diarrhées. Il est également contre-indiqué aux personnes étant sous traitements pour le diabète, la thyroïde, l’anxiété et l’insomnie.

L’Ashwagandha est inscrite sur la liste B des plantes médicinales de la pharmacopée française, liste qui recense les végétaux dont l’usage en médecine présente des effets indésirables potentiellement supérieurs au bénéfice thérapeutique attendu. Cela en fait une plante dont la commercialisation est réglementée en France.

Le curcuma

Le curcuma est contre-indiqué chez les personnes qui souffrent d’obstruction des voies biliaires (calculs) mais aussi celles qui souffrent d’une maladie du foie.

Il est également contre-indiqué chez les personnes qui ont développé des signes d’allergie à cette plante.

Le curcuma à dose élevée est déconseillé en cas d’ulcère de l’estomac ou du duodénum, car il risque d’augmenter l’irritation.

La cannelle

La cannelle de Ceylan est une épice dite « sûre », cependant, par précaution, elle est contre-indiquée chez :

  • les personnes atteintes d’une maladie cardiaque
  • les personnes souffrant d’ulcère à l’estomac
  • les personnes allergiques à cette plante
  • les femmes enceintes et les bébés (avant 6 mois).

La muscade

Bien que la noix de muscade soit en ventre libre dans toutes les grandes surfaces et épiceries, un surdosage de cette épice peut entraîner des troubles du comportement (au-delà de 5 à 10 grammes).

La cardamome

La consommation de la cardamome en trop grande quantité chez les personnes souffrant de troubles cardiaques ou hépatiques graves n’est pas recommandée.

Le safran

Le safran est contre-indiqué pendant la grossesse et l’allaitement.

Il est également déconseillé aux enfants de moins de 12 ans ainsi que chez les personnes ayant développé des signes d’allergie à cette plante.

Il ne doit pas être pris avec un anticoagulant et est déconseillé en cas de prise conjointe d’antidépresseurs chimiques.

Le poivre noir

La pipérine étant irritable pour les muqueuses, la consommation importante de poivre est déconseillée aux personnes souffrant d’ulcère de l’estomac, de gastrite, d’œsophagite ou encore d’hémorroïdes.

En conclusion, respectez donc les dosages et ces recommandations pour profiter des bienfaits du moon milk en toute sécurité !

Cet article vous est proposé par Carine Dancla, praticienne en naturopathie, certifiée FENA et agréée OMNES à Sallanches.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire