Pourquoi faut-il bien choisir ou faire son dentifrice ?

Dentifrice maison

Dentifrice maison

Depuis notre plus tendre enfance, nos parents, la société, nous poussent à nous laver les dents 3 fois par jour pour une bonne hygiène bucale. Nous utilisons à cet effet du dentifrice. Le dentifrice contient du fluor, qui selon, les médias, permet de renforcer l’email, de lutter contre les caries, de garder les dents blanches.  Mais qu’en est-il vraiment ? Pourquoi est-il de plus en plus recommandé de faire notre propre dentifrice ?

Qu’est-ce que le fluor ?

Le fluor est un des éléments chimiques de la famille des halogènes qui est très réactif, qui se présente sous la forme d’un gaz corrosif, réactif et instable. Le fluorure de sodium est aussi toxique que l’arsenic, le plomb ou le mercure.

On le trouve dans la nature : dans l’eau, le sol, les plantes. Mais on le trouve aussi dans le corps humain en très faible quantité, apporté par la nourriture. Notre consommation quotidienne ne doit pas dépasser 0,05 mg/jour (recommandation de l’OMS). A dose trop élevée, le fluor peut entrainer des taches sur les dents, des douleurs d’estomac et avec le temps, de l’ostéoporose, des lésions au niveau du système nerveux central, des troubles cardiaques ou encore psychiques.

Il a été introduit dans le dentifrice et le réseau d’eau potable dans les années 50 et en supplémentation dans les années 70. Aujourd’hui, l’OMS nous met en garde sur les dangers du fluor, notamment dans le dentifrice des enfants, qui pourrait, par manque de vigilance, avaler celui-ci. L’AFSSAPS (Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) ne recommande plus aujourd’hui les supplémentations en fluor chez les bébés de 0 à 6 mois. Des chercheurs indépendants ont également mis en évidence que la supplémentation de fluor n’avait pas d’effet sur la réduction du nombre de caries.

Les autres composants du dentifrice

Le dentifrice contient également des composants chimiques, des conservateurs, des colorants, des arômes synthétiques, des agents moussants allergisants, des antiseptiques irritants… composés non recommandés pour notre santé.

Comment bien choisir son dentifrice ?

Vous ne trouverez aucun dentifrice sans fluor et sans agents chimiques en grandes surfaces. Il faudra vous rendre en magasins bio et prévoir un budget plus important au profit de votre santé.  Un dentifrice biologique contient 95% d’ingrédients d’origine biologique ou végétale et ne contient pas de conservateur chimique ou de synthèse. Sinon, vous pouvez aussi faire le choix de concocter votre propre dentifrice, ce qui est bien plus économique (cf recette ci-après).

En magasins bio, vous trouverez des marques comme Cattier, Logodent, Melvita ou Weleda… Vous trouverez des dentifrices à l’argile, à la menthe ou autres huiles essentielles, à la propolis… pour de multiples bienfaits. Un conseil qui vaut pour le dentifrice mais aussi pour tous les aliments que vous achetez en règle générale : lisez les étiquettes et faites votre choix en fonction du contenu !

Pour ceux qui hésitent à faire le pas, je vous conseille le dentifrice à la menthe douce de chez Logodent qui s’approche le plus en termes de goût et de texture du dentifrice du supermarché auquel nous avons été habitué.

Comment faire son dentifrice maison ?

Il vous faudra de l’argile blanche, du bicarbonate de soude et de l’eau. Vous pourrez ensuite ajouter des huiles essentielles de tea tree, citron, pamplemousse, menthe, ou lavande.

Mélangez 1 cuillère à soupe d’argile blanche en poudre (que vous trouverez en magasin bio ou en parapharmacie) avec une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude et 2 cuillères à café d’eau. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte et ajouter 3 gouttes de l’huile essentielle de votre choix. Vous pourrez conserver votre pâte pendant 5 à 6 jours à température ambiante dans un pot en verre fermé. Dans tous les cas, au moindre changement d’aspect ou d’odeur, jetez votre préparation.

Recommandations :

  • Cette recette de dentifrice est à proscrire chez les enfants et femmes enceintes.
  • D’autre part, toute préparation doit respecter des règles d’hygiène. Préparez vos soins avec des mains propres. Vos ustensiles et contenants auront été stérilisés au préalable et séchés avec un linge propre.

Petites astuces pour garder les dents blanches :

  • brossez-vous les dents avec du gros sel 3 à 4 fois par semaine
  • frottez-vos dents avec la partie blanche interne de l’orange et laisser agir une demi-heure avant de vous rincer les dents

Sources : ABE avril 2015

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire