Auriculothérapie et arrêt du tabac

Pour la deuxième année, l’opération « Mois sans tabac » a débuté le 1er novembre dernier. Pour les retardataires, plutôt bien décidés à arrêter la cigarette avec la nouvelle hausse de prix entrée en vigueur ce lundi, voici un petit coup de pouce naturel !

L’auriculothérapie appelée aussi réflexologie auriculaire est très efficace dans l’accompagnement du sevrage tabagique. Elle donne plus de 70 % de très bons résultats.

L’auriculothérapie est une pratique en réflexologie utilisant le pavillon de l’oreille comme zone réflexe dans le but de rééquilibrer en douceur l’ensemble de l’organisme. L’emploi de l’oreille s’explique par le fait qu’il s’agisse d’une zone très innervée et riche en connexion avec le système nerveux central. C’est le médecin Lyonnais, le Dr Paul Nogier (1908 – 1996) qui a créé à proprement parler l’auriculothérapie en 1956 et l’a diffusée dans le monde. Depuis, l’auriculothérapie a fait l’objet en 1990 d’une reconnaissance officielle par l’Organisation Mondiale de la Santé.

Les indications de l’auriculothérapie :

Les grandes indications sont les douleurs du corps et notamment les douleurs nerveuses (sciatique, cruralgie, névralgie), les pathologies liées au stress et à l’anxiété, la perte de poids et enfin le traitement des addictions (tabac, alcool, chocolat, sucre…). Les bienfaits de l’auriculothérapie dans le sevrage tabagique sont à présent unanimement reconnus.

L’auriculothérapie consiste à stimuler dans le pavillon de l’oreille la zone réflexe des récepteurs à la nicotine. On aboutit ainsi à l’inactivation des récepteurs et la nicotine qui ne peut plus se fixer. Le phénomène de manque se trouve alors stoppé. L’effet peut être immédiat ou se manifester dans les trois jours.

L’auriculothérapie a également la faculté de couper le « plaisir » de fumer (tout comme de manger trop de chocolat ou trop de sucre d’ailleurs).

Par ailleurs, l’auriculothérapie diminue énormément la dépendance comportementale au tabac c’est-à-dire qu’elle bloque la sensation de manque du geste du fumeur !

Enfin, l’auriculothérapie diminue quasiment instantanément le stress et l’anxiété ce qui permet de ne pas replonger ! On se sent rapidement mieux, plus détendu, moins stressé, et on ne ressent plus alors le besoin de dépendre du tabac !

L’auriculothérapie est en effet très relaxante et très sédative. L’action de l’auriculothérapie est par conséquent vraiment globale.

Votre auriculothérapeute réalisera en général deux à trois séances pour un résultat optimal.

Point important :

Votre motivation est obligatoire car le résultat n’en sera que plus efficace et plus durable !

 

Carine Dancla, naturopathe et auriculothérapeute à Sallanches

Pour plus d’informations ou prendre un RDV, n’hésitez pas à me contacter

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire