8 huiles essentielles indispensables pour vos vacances d’été

Alors que ces derniers mois on ne parlait plus que de pluie, neige, froid, morosité ambiante, les conversations s’orientent de nouveau aujourd’hui autour des vacances d’été ! Les plus organisées se demandent déjà ce qu’elles vont emmener ! Alors, pourquoi ne pas commencer à réfléchir à quelques huiles essentielles que vous pourriez emmener pour prévenir et soulager tous les petits bobos qui pourraient gâcher cette période tant attendue ?!

Voici donc une petite sélection d’huiles essentielles qui pourraient bien vous être utiles pendant l’été !

La lavande aspic (Lavandula latifolia) :

Saviez-vous que dans le langage symbolique des fleurs, la lavande symbolise la chance ?!

Du côté des ses propriétés, la lavande aspic est régénérante et cicatrisante. Elle va être efficace sur les piqûres (guêpes, méduses, scorpions), sur les morsures d’animaux venimeux (serpents) mais aussi sur les brûlures et donc sur les coups de soleil.

C’est également la protection naturelle idéale contre les moustiques et autres insectes en tous genre. C’est une huile essentielle indispensable à mettre dans sa valise pour partir en vacances !

Mes conseils d’utilisation :
  • 3 à 4 gouttes pure directement sur la brûlure à répéter tous les 1/4 d’heure si besoin.
  • Pour les coups de soleil, vous pouvez mélanger, à parts égales : de l’huile essentielle de lavande aspic et du  macérât huileux de calendula à appliquer sur la zone affectée. Répétez 6 fois environ pour apaiser vos coups de soleil et pour éviter de peler ensuite.
  • En application directe sur les morsures, les piqûres (insectes, méduses) à raison d’1 à 2 gouttes d’huile essentielle pure. Renouvelez l’opération fréquemment jusqu’à amélioration.

La menthe poivrée (Mentha piperita) :

Cette huile essentielle apaise bien des maux du quotidien (maux de tête, migraines, nausées, douleurs intestinales, difficulté à digérer, mal des transports chez l’adulte…). Il ne faut pas oublier non plus son action anti-douleur !

Mes conseils d’utilisation :
  • Indigestion, nausées, mal des transports : 1 goutte diluée dans l’huile végétale sous la langue ou sur un comprimé neutre à laisser fondre dans la bouche.
  • Mal de tête, migraine : 2 gouttes, sur les tempes et le front.
  • A employer comme du contrecoup immédiatement sur les traumatismes sans plaie et sur des zones d’étendue limitée pour stopper la douleur. Le bleu consécutif au coup sera également très réduit !

Précautions d’emploi particulières : toxique pour les bébés, contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, peut irriter la peau.

Chez l’enfant, dans le cadre du mal des transports, il convient d’utiliser l’huile essentielle de gingembre.

La gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) :

Anti-inflammatoire et antalgique puissante, cette huile essentielle soulage immédiatement courbatures, tendinites et autres douleurs articulaires et musculaires.

Mes conseils d’utilisation :
  • 2 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie pour 8 gouttes d’huile végétale au choix (calendula = adoucissante, arnica = antalgique, millepertuis = anti-inflammatoire)

Précautions d’emploi particulières : cette huile essentielle ne doit pas être utilisée pure car elle est irritante pour la peau. Les personnes allergiques à l’aspirine ne doivent pas utiliser cette huile essentielle.

Le cyprès toujours vert (cupressus sempervirens) :

Cette huile essentielle permet de lutter contre les problèmes de circulation comme la couperose et les jambes lourdes.

Mes conseils d’utilisation :

Pour la circulation sanguine et lymphatique (cellulite, rétention d’eau, jambes lourdes, varices, etc.) : diluer avec une huile végétale et masser les jambes en remontant (partir des chevilles).

Précautions d’emploi particulières : ne pas utiliser pure car cette huile essentielle est irritante pour la peau. Ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante. Cette huile essentielle est oestrogène-like : elle ne sera donc pas utilisée en cas d’antécédent hormonodépendant et en cas de mastose.

Le géranium rosat (Pelargonium asperum) :

C’est un excellent répulsif anti-moustiques !

Mes conseils d’utilisation :
  • A diffuser, ou appliquer quelques gouttes diluées dans de l’huile végétale sur la peau ou à vaporiser sur les vêtements pour chasser les moustiques.
  • Répétez fréquemment l’opération pour une action efficace ! On peut également l’associer à de la lavande aspic ou de la citronnelle pour une efficacité renforcée.

Précautions d’emploi : elle peut être irritante pour la peau si elle n’est pas suffisamment diluée !

L’ hélicryse itlienne (Helicrysum italicum) :

Cette huile essentielle est un anti-hématome exceptionnel ! Elle est également anti-douleur et anti-inflammatoire. Elle est donc indispensable dans votre trousse pour les coups, les bleus, les hématomes et les entorses !

Mes conseils d’utilisation :
  • Coups, bleus, bosses : 1 à 2 gouttes pures sur le coup le plus rapidement possible. A renouveler jusqu’à 5 fois par jour.
  • Entorses : 2 gouttes pures sur la zone douloureuse.

Précautions d’utilisation : ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante.

Le ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum) :

C’est une huile essentielle anti-virale extrêmement puissante ! Il s’agit de votre alliée pour augmenter vos défenses naturelles face aux maux de l’été (mais aussi de l’hiver) comme les rhumes pour causé par la climatisation ! Elle est aussi équilibrante nerveuse.

Mes conseils d’utilisation :
  • Immunité (en prévention): 1 à 2 gouttes sur les poignets tous les matins ou 10 gouttes dans un diffuseur
  • Rhume: 6 à 10 gouttes sur le plexus solaire ou thorax ou avant bras.

Le basilic exotique (Ocimum basilicum) :

Cette huile essentielle apaise les troubles digestifs (nausées, ballonnements, constipation) et les douleurs de règles.

Mes conseils d’utilisation :
  • Troubles digestifs (ballonnements, constipation, colite)  et les douleurs de règles : 1 goutte diluée dans de l’huile végétale alimentaire sous la langue ou sur un comprimé neutre à laisser fondre dans la bouche. Masser également le bas ventre dans le sens des aiguilles d’une montre avec une goutte diluée dans 5 gouttes d’huile végétale.

Précautions d’emploi particulières : ne jamais utiliser pure sur la peau.

Le giroflier :

C’est souvent pendant les vacances ou lorsque notre dentiste est en vacances lui-même que nous avons mal aux dents ! L’huile essentielle de giroflier est votre parfait allié dans ce cas pour apaiser vos douleurs !

Conseils d’utilisation :
  • 1 goutte diluée dans de l’huile végétale au niveau de la gencive douloureuse, 3 à 5 fois par jour pendant 2 ou 3 jours.

Précautions d’emploi particulières : ne pas utiliser plus d’une semaine. Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans.

Précautions d’emploi à lire attentivement avant l’utilisation des huiles essentielles :

Veillez à respecter scrupuleusement les précautions précédentes et suivantes :

  • Ne pas utiliser chez les personnes avec antécédents de convulsions
  • Ne pas utiliser chez les personnes allergiques aux huiles essentielles
  • En cas de doutes ou d’interrogations, n’hésitez pas à demander conseil à votre thérapeute.
  • Ne pas laisser de flacons d’huiles essentielles à la portée des enfants.
  • Les yeux, le nez, le conduit auditif ne doivent jamais entrer en contact avec les huiles essentielles : en cas de contact appliquer de l’huile végétale puis consultez rapidement un médecin ou ophtalmologiste.
  • En cas d’absorption accidentelle, adressez-vous à votre centre antipoison.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire