Les bienfaits du froid sur l’organisme

flocon

Le froid a fait son apparition de façon subite durant le dernier week-end. Il n’est pas souvent très apprécié, certains le redoutent même ! et pourtant, il peut être synonyme de bienfaits pour le corps !

Le froid et le sport

La pratique d’une activité sportive par temps froid va améliorer notre endurance. En effet, le corps va devoir travailler pour s’habituer aux écarts de température !

Suite à une blessure sportive, que ce soit une foulure, une entorse ou encore des douleurs musculaires ou articulaires, l’application de froid va calmer la douleur en réduisant la vitesse de l’influx nerveux et en provoquant un engourdissement. La vasoconstriction des vaisseaux sanguins provoquée par le froid va également limiter la formation d’hématomes et l’inflammation. Mais attention, il ne faut jamais appliquer du froid directement sur la peau afin de ne pas occasionner d’engelure. Mettez votre poche de glace dans un gant ou une serviette.

Froid et amaigrissement

Avec le froid, nous maigrissons plus vite. En effet, le froid augmente la combustion de glucose (thermogenèse). Dans un bain froid, le corps va donc brûler davantage de calories pour maintenir notre température corporelle à 37 degrés.

Froid et médecine traditionnelle

La médecine traditionnelle utilise le froid pour soigner par exemple certaines détériorations de la peau (une verrue par exemple).

Le froid est aussi utilisé pour détruire des cellules et des tissus, permettant ainsi de combattre certaines infections, notamment sur des zones du corps qui sont peu exposées à l’air libre.

Le froid est aussi utilisé en cas d’appendicite pour calmer la douleur et limiter le risque d’éclatement de l’appendice.

Froid et naturopathie

L’hydrologie est une des 10 techniques utilisée en naturopathie. Les applications locales (avant bras, pieds, ….), les bains ou enveloppements froids sont donc employés pour faire réagir le corps.

Cependant, la température de l’eau est déterminée en fonction du tempérament de l’individu et de sa vitalité. C’est pourquoi, grâce à son bilan de vitalité, le naturopathe définit votre tempérament et ainsi votre capacité à résister au froid pour pouvoir ensuite en bénéficier sans danger.

En naturopathie, le froid est donc utilisé pour son effet vitalisant, pour faire circuler les liquides de notre corps, pour calmer l’inflammation, mais aussi pour soulager une crise d’asthme, en cas de congestion, pour éliminer un mal de tête ou en cas de migraine, pour renforcer une diurèse, en cas d’otite, pour maîtriser la fièvre, arrêter le développement microbien, éliminer la cellulite, soulager les jambes lourdes, pour renforcer les glandes surrénales, pour lutter contre l’énurésie chez l’enfant, comme anti-inflammatoire…

Bien entendu ces différentes utilisations du froid se feront toujours dans le cadre d’une cure individuelle, mise en place par votre naturopathe et adaptée à votre cas.

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire