Les monodiètes : une hygiène de vie !

La monodiète de pommes

La monodiète de pommes

Cure de pommes ? Cure de raisins ? Cure de riz ? Non, il ne s’agit pas d’un nouveau régime mais d’une hygiène de vie !

Qu’est-ce qu’une monodiète ?

La monodiète est réalisée dans le cadre d’une cure détoxifiante en naturopathie.

Le principe ? On ne consomme qu’un aliment pendant au moins 24 heures, cru ou cuit et autant que l’on veut. Mais attention, on ne mange pas toute la journée ! On essaye de faire 4 repas maximum sur une journée (matin, midi, 16h et soir).

La monodiète sera plus ou moins désintoxiquante selon la nature de l’aliment choisi.

Pourquoi faire une monodiète ?

Notre mode de vie globale nous apporte au quotidien des déchets :

  • des déchets d’origine endogène (les résidus de notre activité cellulaire)
  • des déchets d’origine exogène (aliments dénaturés, substances toxiques issues des mauvaises digestion, intestins inflammés qui vont laisser passer des toxines dans le sang, molécules chimiques qui ne sont pas prévues dans notre fonctionnement comme les pesticides, les colorants, les médicaments, l’alcool…)

Tous ces déchets doivent impérativement être éliminés pour maintenir l’intégrité de notre organisme ! La nature étant bien faite, notre organisme traite ces déchets et les évacue. Mais cela est-il suffisant ? Est-ce que tous nos organes fonctionnent correctement pour évacuer toutes ces toxines qui représenteront par la suite un danger si elles ne sont pas éliminées et continuent d’être accumulées dans notre organisme ?

La solution est donc de détoxifier régulièrement son organisme via une monodiète.

Quel aliment choisit-on pour faire sa monodiète ?

Il faut choisir l’aliment en fonction :

  • de sa digestibilité
  • de sa composition
  • de ce que l’on veut faire et de ce que l’on doit éliminer (déchets cristalloïdaux ou déchets colloïdaux)
  • de la saison. Le fruit qui passe bien en toute saison, c’est la pomme !

Moins l’aliment est producteur de déchets, plus il est détoxifiant.

Quelle est la durée d’une monodiète ?

La durée d’une monodiète varie de 1 jour à plusieurs semaines (3 maximum) en fonction de notre vitalité et de notre objectif.

Plus la monodiète sera longue et plus il faudra ensuite reprendre une alimentation progressive en réinstaurant différents aliments pour conserver les bienfaits de votre monodiète.

A quel rythme faire une monodiète ?

L’idéal, quand on peut, c’est de réaliser une monodiète d’un jour par semaine.

Vous pouvez également réaliser des monodiètes de 3 jours à chaque changement de saison, mais donc pas plus de 4 fois par an.

Pourquoi privilégie-t-on les fruits pour réaliser une monodiète ?

On privilégie les fruits pour plusieurs raisons :

  • le glucose des fruits est directement assimilable par l’organisme
  • les fruits réduisent le temps de digestion, donc on économise notre énergie
  • les fibres douces des fruits permettent de nettoyer notre tube digestif
  • les fruits se mangent crus (ils apportent alors beaucoup d’énergie) ou cuits et permettent donc d’avoir une grande flexibilité
  • on peut mélanger les fruits entre eux
  • les fruits sont riches en vitamines et minéraux
  • les fruits génèrent moins de déchets que la plupart des autres aliments
  • on peut les manger en quantité illimitée (dans la limite de 4 repas)

Précautions à prendre avant de se lancer dans une monodiète

Comme toutes les techniques naturopathiques, la monodiète doit être insérée dans le cadre d’une cure.

Prenez contact avec un naturopathe qui vous guidera, vous expliquera et choisira la technique la mieux adaptée à votre état, à la nature des déchets que vous avez à évacuer et à votre capacité à évacuer ces déchets. Il tiendra également compte de votre environnement (professionnel et familial) pour adapter votre cure.

Le naturopathe vous conseillera sur la nature des aliments ou des fruits (acides, doux) à consommer en fonction de votre métabolisme de base, des vos objectifs et sur la durée de la monodiète.

Il pourra également vous accompagner pendant toute la durée de celle-ci !

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire